icone instagramicone twittericone facebook

icone newsletter

 

 

 

 

logodelightmagazine

 

Créé en 2016 par l’agence BOÉ JASMIN COMMUNICATION, DELIGHT MAGAZINE est un bimensuel digital. De la culture, de l’histoire, un ton léger, DELIGHT MAGAZINE divertit grâce à des parallèles subjectifs entre un fait historique et notre civilisation contemporaine.

EDITO

26 mai 2017 – Naissance de JFK (29 mai 1917).

On parle rarement de la naissance de JFK, il faut dire que sa mort fut « spectaculaire », sans mauvais jeu de mots. Un siècle plus tard, que reste-il de ce fameux président ? Quel héritage a-t-il léguer ? On connaît tous son image de séducteur (Marilyn et consœurs en connaissent un rayon) mais on oublie trop souvent, à tort, la sagesse politique de John, le pacifiste convaincu. Homme à femmes, homme à peuple ? Kennedy fut respecté, et à juste titre, pour son programme basé sur le slogan : «  Nouvelle Frontière », pour ses prises de position sincères et relativement téméraires (pour l’époque) en faveur des Afro-Américains et des minorités en général, sa gestion de la crise concernant Cuba, et bien d’autres idées nobles et respectables qui furent appliquées. Désireux de donner aux USA une certaine magnificence et un rayonnement national et mondial plus ouvert, plus intègre, plus humain, il réussit « son pari »,  ou du moins sa mise en place en moins de trois ans. Car le plus jeune président élu de l’Histoire des USA (tiens, cela me rappelle un certain Emmanuel) fut coupé (shooté) dans son élan (j’espère que cette fin tragique ne me rappellera jamais celle du fameux Emmanuel). Bis repetita pour la blague de mauvais goût, sorry. J’en profite donc pour dévier sur notre JFK à la française. La comparaison n’est pas de moi mais des médias. Je la trouve un peu facile et un peu poussée d’ailleurs. Hormis leur jeunesse, et leur progressisme, on ne sait rien encore de la présidence d’ Emmanuel Macron. Pour la ressemblance physique, on repassera. JFK n’est pas du tout à mon goût et je ne vois pas trop ce qu’on lui trouvait, tandis que l’on ne peut nier une certaine beauté et le regard perçant bleu piscine chez Emmanuel, relativement à se damer. Ne soyons pas superficiels, ce parallèle entre les deux hommes est sûrement lié à leur énergie et à une certaine volonté assumée et exaltée (on se rappelle tous de ce meeting d’Emmanuel un poil too much, un poil on était mal à l’aise). Un certain goût pour la littérature aussi. Un discours d’investiture de JFK gravé dans nos mémoires, celui d’EM le sera certainement plus tard (beaucoup moins sûr). Souhaitons, au passage, à Brigitte une vie de Première Dame plus sympathique et moins cornue que celle de Jackie. JFK est aujourd’hui un mythe, restons sur une de ses phrase mythiques : « Ne nous reposons pas sur nos acquis, mais efforçons-nous de construire la paix, de vouloir que la paix soit dans le cœur et dans l’esprit de chacun. »

Cette semaine, l’équipe DELIGHT MAGAZINE s’est inspirée de JFK sans passer par Dallas. On célèbre sa naissance en découvrant des adresses fooding parisiennes de burgers OMG ; on honore une histoire de la mode Jackie’s glamorous ; on arrose une nature, focus sur le rôle du « magnifikkkk » garden de la Maison Blanche ; on fête, avec une playlist 100 % nostalgie, Mr Kennedy ; et on termine cette folle journée d’anniversaire en commémorant, à travers une série injustement méconnue, l’assasinat de JFK. Cette semaine, on est allé à la rencontre d’Aline et de Yoann, un couple en osmose original, fondateurs de la boutique Les Rituelles. Un concept store de lingerie de créateur et de culture érotique. Un écrin sexy-chic où l’on se sent magnifiquement bien. Les Rituelles pour toutes !

Pour finir sur une note sulfureuse, à l’image de John le Casanova amerloque : « Happy birthday Mr President ».

LG

Voir les anciens éditos

a