icone instagramicone twittericone facebook

icone newsletter

 

 

 

 

logodelightmagazine

 

Créé en 2016 par l’agence BOÉ JASMIN COMMUNICATION, DELIGHT MAGAZINE est un bimensuel digital. De la culture, de l’histoire, un ton léger, DELIGHT MAGAZINE divertit grâce à des parallèles subjectifs entre un fait historique et notre civilisation contemporaine.

EDITO

14 mai 2018 – Levi Strauss et Jacob Davis obtiennent le brevet pour le jean (20 mai 1873).

Que celui qui n’a jamais porté un jean lève la main ! Que l’on soit jeune ou vieux, black or white, riche ou pauvre, mince ou enrobé, homme ou femme, hétéro ou homo… on a tous un jean. Il se décline en robe, en chemise, en veste, en chaussures, en sac, en salopette, en casquette, il en existe de toutes les formes et de toutes les couleurs. Bref, le jean est partout. Le jean est ancré dans notre garde-robe au même titre que le T-shirt depuis des années maintenant et n’est plus simplement réservé aux ouvriers. Le jean évolue dans nos vies au même titre que notre apparence. On dépense des fortunes pour des jeans et on accumule des jeans. Pour ma part, je ne sais même pas combien j’en ai, sans parler de ceux que j’ai donnés, jetés ou encore oubliés. Des jeans, j’en possède des troués, des foncés, des tailles hautes, des tailles basses, des larges, des skinny, des Zara, des Isabel Marant…

A 12 ans, je traînais ma mère au Bon Marché pour m’acheter le dernier jean Cimarron couleur camel ; à 15 ans, je forçais mon père à m’offrir le nouveau Diesel déchiré aux genoux. Aujourd’hui, j’ai un poil vieilli et le nombril à l’air, trop peu pour moi, je porte donc comme toute bonne Parisienne qui se respecte des jeans mom, payés par mes soins, qui permettent de compresser mon petit bidon. Une semaine sans jean pour moi n’existe pas et j’ai beau essayé de porter des pantalons, je reviens toujours au jean, surtout quand je ne sais pas comment m’habiller. Le jean peut être chic comme décontracté, à chacun le sien qui nous mettra bien. Si dès 2 ans on n’a pas un jean, on a quand même raté sa vie !

Pour ce nouveau numéro, l’équipe DELIGHT MAGAZINE a sorti son plus beau jean pour vous produire des articles cousus main ! On enfile son jean boyfriend pour déguster de somptueux cocktails bleus d’adresses fooding parisiennes ; on se pare de son jean slim pour une fashion jeans haute couture ; on porte son jean flare pour manifester pour des jeans nature friendly ; on revêt son jean regular pour se mater un western surpiqûres ; et enfin, on s’habille de son jean skinny pour une playlist 100 % denim trop in.

Cette semaine, on est allé à la rencontre de Alexis et Jaz, deux des fondateurs lookés et déterminés du concept store Oscar. Un lieu unique où créateurs originaux côtoient artistes street art. De l’art dans la mode, de la mode dans l’art. Oscar nous offre un petit goût du lifestyle new-yorkais en plein cœur de Paris. Oscar, the place to go, the place to be !

Comme dirait Isabelle Adjani : « Mon rêve serait de venir à Cannes en jean, de me nourrir de films et d’eau fraîche ! ». Elle n’est pas folle, vous savez…

LG

Voir les anciens éditos

a