Le Péril Jaune
24 Nov

Le Péril Jaune .

CINOCHE | HN | 0 Commentaires

La Catalogne nous fait une crise d’adolescence tardive. Elle veut s’émanciper. Résultat des courses, elle va être privée de sortie. C’était comment cette Catalogne qui faisait rêver l’Europe ? 

Quoi de plus efficace qu’un plongeon à Barcelone avec L’auberge Espagnole (2002) pour le savoir. A travers un voyage Erasmus dans le cadre de ses études, Xavier (Romain Duris) dit adieu à la grisaille parisienne et à Martine (Audrey Tautou), son ex. Ça commence comme une blague de mauvais goût. C’est donc un Français, une Anglaise (Kelly Reilly), un Italien, une Espagnole, un Danois, un Allemand et une Belge (Cécile de France) dans une collocation à Barcelone. Là-bas, c’est plus parasol que parapluie. Les profs de l’université refusent de faire leurs cours en castillan. Ils détestent déjà Madrid. Les étrangers se contenteront de déchiffrer le catalan. Xavier sera plus doué en flirt qu’en LV2.

Le film est réjouissant et évite les clichés sur l’Espagne. C’est d’une fraîcheur. Le personnage de Duris fait parfois penser à un Antoine Doinel des années 2000, par cette jeunesse insouciante et perdue dans son temps qu’il incarne à merveille. C’est vivant, on ne s’ennuie pas. On picore les scènes comme on picorerait des tapas. Les personnages sont tous haut en couleur si bien qu’on a envie de faire partie de cette joyeuse bande. Bande dans laquelle on découvre deux actrices de talent, Cécile de France et Kelly Reilly, qui portent elles aussi le film. On oubliera, en revanche, la prestation de Judith Gros Derche. En parlant de bande, la bande originale mixe aisément du Chopin et du Daft Punk. Malheureusement, Klapisch a mal vieilli comme le mauvais vin, en témoigne son dernier film Ce qui nous lie, ce film institutionnel totalement niais commandé par la région bourguignonne. L’auberge Espagnole, elle, n’a pas pris une ride.
Elle n’a pas été commandée par l’office du tourisme de Barcelone. Bref, un classique qu’on ne se lassera jamais de voir et de revoir.

HN

  • Une scène du film :

  • Extrait de la BOF du film :
  • Bande annonce du film :

Pas de commentaires

Laissez un commentaire