Les blondes comptent pas pour des prunes
02 Mar

Les blondes comptent pas pour des prunes .

CINOCHE | HN | 0 Commentaires

Parmi la pléthore de biopics qu’on nous pond chaque année, Barbie n’a pas encore eu le sien. Mais n’ayez crainte, c’est pour 2020 et c’est une brune (Anne Hathaway) qui endossera le rôle de la célèbre blonde platine. L’eau oxygénée servira autant que le sang dans Kill Bill.

Avant de choisir l’interprète de Catwoman chez Nolan, ils avaient songé à Amy Schumer pour endosser le rôle de Barbie mais elle était légèrement (euphémisme) enrobée. Décidément, quand les producteurs hollywoodiens ne sont pas pervers, ils sont myopes. Et puis quoi encore ? Amy Schumer pour jouer Barbie, c’est comme si on mettait Pierre Niney en déménageur. Oh wait, ils l’ont fait avec Un homme idéal

Pour patienter, et se mettre dans le « Barbie mood », on regarde La revanche d’une blonde de Robert Luketic sorti en 2001. Reese Witherspoon obtient son premier grand rôle dans cette comédie américaine pleine de bons sentiments. Elle y incarne Elle Woods, l’archétype de la Barbie, parfaite, garde-robe flashy rose et of course le chihuahua. Sa Bible ? Le magazine Cosmopolitan. Mais pour reconquérir son ex qui l’a larguée pour sa superficialité, elle décide de le suivre à Harvard. L’ancienne Miss du campus va tenter une carrière juridique pour prouver que, au-delà des clichés, elle n’est pas si sotte que ça.

La revanche d’une blonde n’est bien entendu pas un chef-d’œuvre cinématographique mais il a son petit charme. En effet, on est bien loin des comédies lourdingues beaufs et vulgaires américaines démocratisées par la série des American pie. C’est un bon film du dimanche soir. Le genre où lorsque l’on tombe dessus sur une chaîne de la TNT, on se dit : « Allez, je regarde seulement cinq minutes pour la nostalgie », et au moment du générique on se dit : « Putain, j’ai pas vu le temps passer. » On se marre d’ailleurs à croiser Luke Wilson (le frère d’Owen) dans un second rôle, lui qui est abonné aux films de Wes Anderson. Tout ça pour dire que Barbie, c’est surcoté. Les vrais préfèrent Annabelle ou Chucky.

HN

  • Bande annonce du film :

Pas de commentaires

Laissez un commentaire