La Complainte des tapineuses
13 Avr

La Complainte des tapineuses .

OYEZ OYEZ MÉNESTREL | LG | 0 Commentaires

Dix chansons dédiées aux courageuses « prostitutes », dans une ambiance un peu olé, olé ou carrément glauque, pour vous servir. C’est 10 euros les cinq chansons et mémé peut mater. Une playlist 100 % hommage aux courtisanes et aux plaisirs charnels qu’elles pratiquent depuis la nuit des temps contre un peu d’argent. Au suivant…

1 – « Lady Marmalade » – LaBelle

Une petite lady à la marmelade bien épicée qui n’a pas froid aux yeux et qui racole directement et musicalement. « Voulez-vous coucher avec moi ? », « C’est combien juste pour vous entendre chanter si j’ai pas envie de coucher ? »

2 – « Bad Girl » – Lee Moses

Les bads girls ne sont pas toujours celles que l’on croit et ont-elles vraiment toujours le choix ? Lee nous impose son amoureuse, qu’elle tapine ou bouquine, même combat. L’amour rend aveugle…

3 – « Roxanne » – The Police

Sting essaye de persuader la petite Roxanne de ne pas allumer la lumière rouge et avec elle la porte ouverte de sa maison close. Attention Roxanne, c’est la porte ouverte à toutes les fenêtres !

4 – « House Of The Rising Sun » – The Animals

Tout est dans le titre. Rising sun était un euphémisme pour parler de bordel au début du XXe. The Animals chante cette mythique chanson contre la perdition liée aux jeux et à l’argent. Mais bon, jamais deux sans trois comme dirait l’autre. C’est bien un jeu où l’on paie la prostitution, non ?

5 – « Nos Chères Maisons » – Juliette Gréco

La bonne Juliette se pose en taulière de bordel et chante tant bien que mal les jours heureux d’une maison close. Elle est spéciale la Gréco, très spéciale.

6 – « La Grange » – ZZ Top

Les ZZ Top se prennent pour les macs de « La Grange ». Ils proposent de vous y emmener contre menue monnaie. De vrais chics types ces ZZ Top. Je rajouterais deux -i et un -z à leur nom pour un blase de mac tout en finesse. Je vous laisse trouver…

7  – « Milord » – Edith Piaf

Edith voit la vie en noir avec Milord qu’elle essaie de convaincre avec sa tête de piaf de s’asseoir à sa table. Drôle de façon de parler de son corps, ma foi. Milord, tu tires ou tu pointes ?

8 – « Au Suivant » – Jacques Brel

Jacques attend son tour au milieu de cent-vingt zozos / puceaux, vêtu d’une simple serviette en éponge autour de la taille, détente dans une maison remplie de péripatéticiennes débordées. Généreux les copains. Une petite virée tranquille, normale, sans pression, parce quand on a vingt ans, on n’est pas sérieux.

9 – « Sweet Painted Lady » – Elton John

Elton John a sorti ses plus belles lunettes colorées pour nous parler de sa dame maquillée payée. On ne sait pas trop, connaissant les penchants du damoiseau, si la prostituée s’appelle Roberta ou Robert mais on a bien compris que cette personne était maquillée.

10 – « La Complainte des Filles de Joie » – Georges Brassens

Brassens sort encore et toujours son plus bel instrument. N’ayez pas l’esprit mal placé, je parle de sa guitare. Blague à part, une jolie chanson respectueuse des filles de joie qui ont bien de quoi se plaindre. Alors messieurs, pensez avec votre tête pour une fois.

LG

Sources vignette :
https://www.fuzeau.com/112-tambourin-peau-naturelle-20-cm-cymbalettes.html

http://2.bp.blogspot.com/_Yw5FEiiXuZ0/Sgsy2pri8KI/AAAAAAAAAKQ/QcfupHpv1Rg/s400/picasso+demoiselles+d%27avignon.jpg

Pas de commentaires

Laissez un commentaire