Le Nectar de la Fleur Blanche
13 Avr

Le Nectar de la Fleur Blanche .

DAME NATURE | JCC | 0 Commentaires

Bordel, boxon, maison de joie, bousbir, maison de passe, foutoir… ces messieurs avaient l’embarras du choix pour qualifier leurs salons de perdition. Véritables institutions parisiennes jusqu’au milieu du xxe siècle, les maisons closes en faisaient vibrer plus d’un. Là d’dans, le jupon devenait chiffon, la guibole s’affolait, la fille de joie créait l’émoi des bourgeois de la capitale.
Mais ces demoiselles savaient également converser et offrir un brin de causette avant la bagatelle. Certaines jouaient du piano avec un doigté sans pareil, d’autres récitaient des vers avant de se retrouver à l’envers. Puis, l’envers du luxueux décor laissait place à la fessée et autres coquines galipettes.
L’un des établissements les plus fréquentés, la Fleur Blanche,
était une maison close située au 6, rue des Moulins, dans le 1er arrondissement, où Toulouse-Lautrec y avait notamment ses habitudes… et ses habituées.
Mais, poussons la porte de la Fleur Blanche pour sentir et découvrir les plus belles espèces que la nature nous a offertes :

La sauvageonne : ombelle
Celle-ci, elle ne lèvera pas sa tige facilement. Frétillante au gré du vent, l’ombelle n’en fait qu’à sa tête à l’état sauvage. Mais une fois cueillie, elle ne vous décevra pas, composant des bouquets originaux et de caractère.

La rustique : hortensia
Ah, la belle charnue, on l’apprécie tout particulièrement lorsque son inflorescence est ronde et plantureuse. Très rustique, elle n’aime pas trop s’exposer au soleil. Elle préférera passer sa soirée contre un mur en zone humide…

La parfumée : freesia
Son raffinement n’a d’égal que son puissant parfum. Pris dans ses filets olfactifs, elle ne laisse pas indifférent et fait tourner les têtes. Cette fleur aime se la jouer solo dans son vase, trop belle pour qu’on la partage !

L’exotique : la fleur de baobab
Celle-ci, elle va créer la surprise dans l’bordel ! Son exotisme africain, sa forme toute particulière devrait exciter bon nombre de passionnés de la Fleur Blanche !

La timide : camomille
Elle ne paye pas de mine mais ses petites fleurs apportent un charme fou à vos bouquets. D’un abord timide, elle vous surprendra par ses capacités d’endurance. Et puis, une fois que vous aurez consommé sa fraîcheur, rien ne vous empêche de profiter de ses bienfaits pour la santé : digestion, allergies, fatigue… elle fera des miracles sur votre corps !

La Fleur Blanche, c’est l’adresse à retenir pour contempler les plus beaux spécimens de notre « mère maquerelle nature ». Aucune épine, que du plaisir à l’horizon.

JCC

Source vignette : image principale : © Eugène Atget, façade d’un bordel au 106, avenue de Suffren. https://www.anousparis.fr/a-tester/les-maisons-closes-parisiennes-du-xixe-siecle/ image de camomille : http://www.madame-love.com/bergamotte-livraison-express-de-bouquets-de-qualite-a-paris/

Pas de commentaires

Laissez un commentaire