Chaud devant !
18 Sep

Chaud devant ! .

FOODING | VL | 0 Commentaires

Héros des temps modernes qui se retrouvent dans des situations aussi pittoresques que périlleuses, les sapeurs pompiers veillent tels des super héros sur nos villes, éteignant les incendies un peu partout. Cependant, il y a au moins un feu qu’il ne faut pas éteindre : celui des grillades. Même si Paris offre peu d’espace pour de véritables barbecues, certains restaurants expérimentent l’art de la grillade.

Histoire de retenir l’été autant que faire se peut, voici une mini sélection de grills parisiens.

Mamma on fire – FELICITA (Station F, PARIS 13) – Souvenez-vous, le dernier né du groupe Big Mamma faisait partie de mes top spots pour regarder les matchs de la Coupe du monde. Puisque, d’une certaine manière, Big Mamma a porté chance à nos Bleus, la revoilà. Cette fois, j’attire votre attention sur le stand star de cette kermesse gourmande : le grill. Quoi de mieux pour finir la journée que de venir déguster des ribs de bœuf du futur, un steak ou même un saumon grillé et ses petits légumes pour les plus sages, le tout dans une ambiance joyeusement chaotique ? Sans oublier le bar à cocktails qui accompagne les grillades bien sûr.

Tout feu, tout flamme – LE FLAMBOIRE (54, rue Blanche, PARIS 9)Au beau milieu des théâtres du 9e arrondissement se cache un repère pour tous les amateurs de viandes et poissons grillés. A l’ancienne, la carte nous présente en toute simplicité une sélection de viandes et de poissons attendant patiemment de passer sur le grill. On retrouve les grands classiques, ceux qui ne déçoivent que très rarement, à l’image de la brochette de gambas ou celle de coquilles Saint-Jacques. Eh oui, les grillades ne sont pas que carnivores.

Chic grill – CLOVER GRILL (6, rue Bailleul, PARIS 1) – On ne présente plus Jean-François Piège. En revanche, on peut s’étonner qu’il décide d’ouvrir un restaurant dédié aux grillades. Bien évidemment, on parle ici du barbecue le plus chic que vous n’ayez jamais connu, et peut-être le plus loufoque aussi : la tapisserie au mur est fleurie et les tables ressemblent quand même beaucoup à du marbre. Et dans l’assiette alors ? Eh bien mis à part le homard bleu cuit au grill, c’est un retour express vers les choses simples : burger, steak ou même brochettes de veau. Esprit convivial des grillades oblige, la plupart des morceaux se partage à deux. La nouvelle adresse de JFP, c’est vraiment le « feu », comme dirait l’autre.

VL

Source vignette : Felicità © Victoria Luciani.

Pas de commentaires

Laissez un commentaire