Garçon, s’il vous plaît !
06 Mar

Garçon, s’il vous plaît ! .

FOODING | LG | 0 Commentaires

Qui dit se rassasier à Paris dit café, qui dit café dit terrasse, qui dit terrasse dit croque-monsieur ! La boucle du déjeuner classique parisien est bouclée.

En effet, le croque-monsieur est une invention purement parisienne. Il aurait fait son apparition en 1910 dans un café proche d’Opéra… Deux tranches de pain de mie, du jambon de Paris (encore lui) et de la béchamel pour un sandwich chauffé et doré à souhait. Simple, terriblement efficace et grandement délicieux. Aujourd’hui, beaucoup de brasseries et cafés parisiens le revisitent façon tartine Poilâne ou autres variantes gustatives, quand certains ne l’ont pas carrément remplacé par le burger… Quelle hérésie d’oublier ce cher croque-monsieur, c’est notre patrimoine culinaire parisien par excellence ! Nous, on est allé du côté de l’Hôpital Saint Louis pour goûter l’un des plus fameux croque-monsieur de Paris, à La Fontaine de Belleville. Rue Juliette Dodu (cela ne s’invente pas) se trouve ce café typiquement parisien avec son comptoir massif en arc de cercle, son sol carrelé années 20, ses tables en bois pittoresques et sa terrasse toute de bleu vêtue : bistro parisien for sure. La Fontaine de Belleville est restée dans son jus et c’est pour cela qu’on y déjeune et l’affectionne. Ici, le « vrai » croque-monsieur parfait, l’odeur alléchante du fromage ne trompe pas, fait maison et avec de bons produits. Accompagné de sa salade verte, assaisonnée tout bonnement d’un zeste de citron et d’un maîtrisé trait d’huile d’olive. On adore ! Une carte épurée, sur le pouce et appétissante avec planches de charcuteries, brunch friand…  Pour le déjeuner, 3 sandwiches froids au choix, une salade du jour fraîche et audacieuse qui séduit même les plus réfractaires (lentilles/chou-fleur ce lundi passé, me concernant j’étais moyen cho-cho-cho-chocolat, hé bien je l’ai dévorée et j’en redemandais encore…) et sans oublier, last but no least, roulement de tambour, le croque-monsieur ! Et pour les desserts, faits maison : mousse au chocolat, etc… l’authenticité jusqu’au bout du cannelé ! On prend évidement un café pour terminer (ils le font eux-mêmes), servi dans d’adorables tasses estampillées La Fontaine de Belleville. Mention spéciale pour le service hyper agréable, sans chichis, avec sourire franc et conseils avisés. Une ambiance très titi parisien du XXIe siècle qui décidément nous rend heureux et tout ça à prix d’ami, non vraiment cela vaut le goût/coût !

La Fontaine de Belleville, la fontaine de jouvence gustative !

La Fontaine de Belleville
31-33, rue Juliette Dodu – 75010 Paris
Ouvert tous les jours de 8h à 22h.

LG

Pas de commentaires

Laissez un commentaire