Paris Jeanloup-génique
06 Mar

Paris Jeanloup-génique .

FASHION FOCUS | IG | 0 Commentaires

Adepte du noir et blanc, Jeanloup Sieff, photographe de mode et journaliste, excellait dans l’art du portrait, des nus mais également dans les clichés de Paris. Que ce soit en prenant notre drôle de Tour Eiffel sous sa jupe de ferraille, un garçon du Café de Flore dans l’angle d’une porte ou ses chaussures cirées avec soin négligemment posées sur une chaise du Jardin des Tuileries en guise d’autoportrait… Jeanloup savait dégainer l’appareil au moment opportun, dans ces petits riens qui font le charme de notre capitale. Sous son regard, Paris se révèle photogénique mais aussi vivante. Au fil de ses séries, on croise les petits rats de l’Opéra Garnier, un lampadaire englouti par la crue de la Seine, un jeune couple éperdument amoureux enlacé sur un banc public, les tuyaux étranges du Centre Pompidou capturés depuis la baie vitrée du Georges et laissant transparaître Les Halles, Notre-Dame et tous ces personnages aux caractères bien trempés. La beauté du travail de Jeanloup Sieff réside aussi dans le choix poétique et humoristique des titres attribués à ses albums comme Portraits de dames assises, de paysages tristes et de nus mollement las, suivis de quelques instants privilégiés et accompagnés de textes n’ayant aucun rapport avec le sujet, Demain le temps sera plus vieux ou Faites comme si je n’étais pas là.

Parmi ses modèles les plus emblématiques, on peut citer la première icône de mode américaine Diane Leigh, l’actrice française Marie-Hélène Arnaud, la « superbe » Simone D’Aillencourt, l’incontournable égérie des années 60 Jean Shrimpton, la mannequin de Cardin Hiroko Matsumoto, la chanteuse du Velvet Underground Nico ou encore Jane Birkin… Il collabora régulièrement avec le British Vogue ou le Harper’s Bazaar. C’est également Jeanloup Sieff qui fut à l’origine du scandaleux cliché d’Yves Saint Laurent posant nu devant l’objectif en 1970. C’est qu’il avait de l’audace le Jeanloup !

Né à Paris, il mourut à Paris après une carrière dédiée principalement à la mode et à sa ville natale, berceau de la haute couture.

Les photographies ci-dessous présentent certains clichés de Jeanloup Sieff extraits du livre édité dans la collection « Fashion Eye » éditée par Louis Vuitton ainsi que des photomontages « à la manière de », assez librement interprétés… Par ordre d’apparition : la Tour Eiffel, les Tuileries, le Flore, un café du quartier latin, le Centre Pompidou.

IG

Pas de commentaires

Laissez un commentaire