Écrit édité chanté
05 Avr

Écrit édité chanté .

OYEZ OYEZ MÉNESTREL | LG | 0 Commentaires

Serge Gainsbourg qui reprend du Baudelaire, ça a de la gueule ! Serge devient Charles dans son adaptation musicale du poème lyrique « Le serpent qui danse », tiré du fameux recueil Les Fleurs du mal. Baudelaire aurait sûrement adoré cette hommage de l’irrévérencieux Gainsbourg. Amateurs de belles femmes et tous deux génies, le serpent se mord la queue, car la boucle est bouclée : Baudelaire et Gainsbourg réunis pour le bonheur de nos oreilles et de nos yeux, notre esprit est conquis.

Amour charnel et passion dévorante de deux amants, écrit par Baudelaire en 1857, sont ici fredonnés et chantés par la suave voix de Serge plus d’un siècle après. Danse sensuelle obligatoire sur cette production caliente, avec des sonorités métissées pour rendre grâce aux origines de la maîtresse de Baudelaire, héroïne de ce texte délicieux.

« Le serpent qui danse », à écouter et lire sans modération.

LG

Musique à écouter les yeux fermés, no clip… no pictures :

Pas de commentaires

Laissez un commentaire