Esmeralda boit
15 Mai

Esmeralda boit .

FASHION FOCUS | LG | 0 Commentaires

Choisir un café, une brasserie, ou encore un restaurant qui représentait ou rappelait Notre-Dame de Paris ne fut pas une mince affaire.

En effet, entre les trucs à touristes et/ou les rares délicieux restaurants mais ne donnant pas sur Notre-Dame, et qui ont seulement le mérite d’être sur l’Ile de la Cité, on ne pouvait tomber que dans le cliché et on l’a fait, pour toi public ! « Epluchant » Tripadvisor à la recherche d’un boui-boui se nommant Quadimodo, Frollo et compagnie, on est tombé sur des sobriquets, de vraies pépites, exemple parlant : La Réserve de Quasimodo, de très bon goût ! On a décidé de jeter notre dévolu sur une brasserie typique parisienne « attrape-promeneurs » et portant le fameux nom d’ « Esmeralda ».

L’Esmeralda a un emplacement unique et extraordinaire. Ce bistrot se situe derrière Notre-Dame et a une vue imprenable sur le square Jean XXIII, la Seine et l’île Saint-Louis. Un panorama magnifique qui nous rappelle que Paris est magique. Pas de voitures, de l’accordéon et des badauds émerveillés. La carte postale est parfaite…

Sans transition, parlons de la carte de L’Esmeralda… C’est là que ça se corse. Une carte chère (on paie le lieu) et cliché total de la soi-disant gastronomie française, mais avec frites « à toutes les sauces ». Et alors quand on voit la gueule des plats, on opte direct pour la grève de la faim. Vous l’aurez compris, préférez un café, un thé ou un apéro à L’Esmeralda.

A noter que le service est relativement exécrable, touristes (les pauvres…) obligent, on est encore et toujours dans le cliché parisien, du serveur cette fois-ci.

Mais rien que pour l’atmosphère et la vue exceptionnelle, L’Esmeralda mérite que l’on s’y attable. Attention, en terrasse (délicieuse avec sa couleur amande), l’intérieur est kitsch à souhait !

Rendez-vous à 19h à L’Esmeralda avec Trouillefou pour s’en jeter un p’tit !

L’Esmeralda
2, rue du Cloître-Notre-Dame – 75004 Paris
Ouvert tous les jours de 7h à 21h.

 LG

Pas de commentaires

Laissez un commentaire